darwin awards 6556354354

Angleterre : Ils s’exaltent de faire l’amour sur un balcon de verre aux yeux de tous …et chutent.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

10 juin 2014, Angleterre, plus précisément à Knights Tower à Wharf Street, à Deptford dans le sud de Londres, peu après minuit. Les humains qui aspirent à des niveaux élevés de désirs peuvent parfois choisir les endroits les plus cocasses et fous pour faire l’amour, comme par exemple le toit d’un immeuble, dans la rue, ou …sur un balcon à la vue de toutes et tous…

https://votre-site-en-developpement-ici.fr/25/04/2020/russie-assise-poitrine-a-l-air-par-la-fenetre-elle-se-prends-un-panneau-de-signalisation-fin/

Ce mardi d’été, il fait chaud, très chaud dans l’immeuble de Deptford ! C’est la fête dans l’appartement, et Miguel Ramos, mexicain de 18 ans, fils d’un homme politique, et sa nouvelle petite amie du soir, Anastasia Tutik, 19 ans et de Russie, ont très envie l’un de l’autre. Mais ils n’ont pas le désir de copuler comme tout le monde dans un lit conventionnel dans l’une des chambres de l’appartement, enfermés à clef. Ils sont à une fête entre amis, pourquoi ne pas continuer la fête tout en prenant encore plus son pied ?

Illustration d’un des balcons de l’immeuble

Il ont donc envie pour leur première fois d’afficher aux yeux du monde leurs ébats sexuels, tout en ayant une vue spectaculaire sur la Tamise et Canary Wharf. C’est alors que sur le balcon de verre de l’appartement, au 6 ème étage, ils commencèrent à s’embrasser, se caresser, et faire l’amour. (ndlr : nombreux témoins de la scène)

La fête se déroule toujours à l’intérieur de l’appartement. Quand les amis sortent quelques secondes sur le balcon (Secondes, au vu de ce qu’il se passe dehors !), le couple cesse de jouer, mais recommence dès le moment où ils sont seuls. Appuyés contre la balustrade, les corps s’échauffent de plus en plus et commencent à se dénuder. Certains voisins se retiraient, choqués de ce qu’ils voyaient, quand d’autres regardaient la scène, un vrai porno en direct !

Sauf qu’à un moment, ce n’était toujours pas assez ..chaud ! Notre jeune Miguel enfourche Anastasia et l’assoie sur la rambarde, sa partenaire l’enlaçant de ses jambes. Mais pas de bol, la force herculéenne et l’équilibre inébranlable de notre DUMBER n’ont pas réussi à maintenir le poids des deux corps à l’intérieur du balcon : Le couple chute alors en arrière à plus de 6 étages du sol en béton, plus de 20 mètres de haut, avant de venir s’écraser à moitiés nus sur le parvis de leur immeuble, …morts.

Un autre étudiant, Alfonso, également du Mexique, a déclaré que Miguel n’était arrivé à Londres que la semaine précédent la nuit de sa mort pour suivre un cours d’été. Le couple s’est rencontré ce soir-là, à la fête.

Ce dernier aurait déclaré : « Ils se sont rencontrés à la fête. Il l’aimait et elle l’aimait bien, alors ils sont allés sur le balcon pour s’embrasser et se câliner. » Enfin, cela c’est ce qu’il croyait, car aux vu des faits, l’attraction mutuelle fut impossible à maîtriser, les poussant à passer à l’acte, et dans des circonstances des plus .. Waouh ! Merci les hormones !

« Ils étaient seuls sur le balcon. » Encore heureux ! Manquerait plus que la scène fut filmée !

Samson Oguntayo, 32 ans, responsable événementiel indépendant et résidant à Cornmill House, a déclaré que lui et sa partenaire avaient vu le couple avant de les voir tomber.

« Ils essayaient de faire l’amour [posés] sur la rambarde du balcon. Le gars soulevait la fille et la mettait dessus, puis ils continuaient à le faire. On pouvait voir tout ce qu’ils faisaient. Des trucs vraiment dangereux ! »

Un autre témoin de la scène s’exprima, « La dernière chose à laquelle je m’attendais était de les voir tomber de six étages… » (Lui c’est le témoin qui matait un porno mais n’imaginait pas une seconde la fin !)

Bref, punition divine d’avoir voulu immoralement et sans respect s’afficher aux yeux du monde, acrobatie manquée, folie, bêtise, scène d’action manquée, chacun ira de son propre jugement !

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor