darwin awards 151212312132

Côte d’Ivoire : Mort de DJ Arafat …sans casque lors d’un rodéo sauvage à pleine vitesse.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Lundi 12 août 2019, à 8 heures. Oh non oh my god, lorsque l’information est remontée à la team, avant même de connaitre la vraie cause de son décès, nous nous sommes doutés de la DUMBERisation de cette histoire en lisant les premières lignes dans les journaux ! Le chanteur DJ Arafat, de son vrai nom Houon Ange Didier, icône du coupé-décalé et artiste majeur de la Côte d’Ivoire, est mort à seulement 33 ans. L’artiste n’a pas survécu à son accident de moto survenu la nuit précédente dans les rues d’Abidjan.

Tous les articles sans exception signifiaient un accident de moto grave, mais à la team, nous nous sommes dit, c’est étrange, personne ne parle des détails de sa mort, la raison, quelle est la cause, ce qu’il s’est passé, quel était cet …accident de la circulation !

Quelques temps après, le voile se lève à la demande des fans sur plusieurs médias locaux, puis mondiaux :

DJ Arafat et un groupe d’amis ont pris leur moto à Abidjan ce dimanche 11 août 2019, aux alentours de 23h. L’artiste, amoureux de la vitesse, a alors cabré son véhicule, précise RFI (Incomplet, il l’a cabré, et est monté dessus, voir vidéo). Quelques mètres plus loin (beaucoup plus loin en fait !), il a percuté un véhicule conduit par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire, dans le quartier d’Angré (en fait elle était à l’arrêt, à l’attendre. Vous pensez sincèrement que,  » comme par hasard « , la seule voiture qu’il percute est celle d’une automobiliste, reporter, qui roule tranquillement dans les rues d’Abidjan ?). Des images de ce terrible accident, montrant notamment la moto totalement détruite du chanteur, circulent alors sur les réseaux sociaux. Inconscient, DJ Arafat a été transporté en urgence à la Polyclinique des Deux Plateaux, où les médecins ont tenté de le sauver. Au matin, le ministre ivoirien de la Culture Maurice Bandaman a été informé que ses chances de survie étaient faibles. DJ Arafat a finalement succombé à ses blessures. : Il pilotait (Pardon, faisait des figures dangereuses à pleine vitesse) sa moto …sans casque. La nouvelle attriste la team, le choc est rude, nous avons dansé tant de fois sur sa musique. Bonne nouvelle toutefois, la journaliste de Radio Côte d’Ivoire qui se trouvait dans le véhicule percuté par la moto du chanteur, également hospitalisée, a survécu !

A la team DUMBER, nous avons une place VIP au premier rang de ce spectacle macabre que les DUMBER présentent chaque jour à travers le monde, cet enchaînement de morts par un comportement idiot, nous permettant de certifier que de nombreux journaux utilisent un langage  » spécial « , ou modifient la réalité des faits par des phrases bien tournées, dans le but de ne pas ridiculiser le défunt DUMBER. Dans le cas de DJ Arafat, ce fut la même chose, voire, à l’extrême pour ne pas entacher son image de star ! Mais la vérité ne doit pas être cachée. Pourquoi infliger un traitement de faveur à une personne plutôt qu’à une autre sous prétexte que c’est une  » star mondiale  » ? Non, nous sommes tous égaux (Il nous semble…).

Images amateur d’une personne présente avant et après l’accident

La première chose qui nous a interpellé est l’emploi des mots par les journaux :  » Accident de la circulation « . Est-ce que le chanteur roulait normalement avec sa moto en respectant le code de la route, et aurait alors percuté une voiture à un croisement, ou perdu le contrôle de son véhicule suite à un problème de ce dernier ? Non, les faits sont là, ainsi que la vidéo (visible plus bas), DJ Arafat était roue levée à pleine vitesse sur la route, sans casque, et faisait un rodéo sauvage (Puisque c’est comme cela que cela s’appelle en France, dans les mêmes conditions, lorsqu’un jeune de banlieue est arrêté en train de le faire ou en est blessé, donc pourquoi ne pas citer ces mots dans la presse pour le chanteur …?) Il était debout sur la moto, avec ces amis ayant leurs propres motos, avant de perdre le contrôle de la sienne et de venir s’encastrer dans la voiture d’une reporter, c’est un accident, mais pas un accident de la circulation, et il avait pleinement conscience (Du moins, nous l’espérons) des risques qu’il encourait.

Selon les médecins, rapporté par le journal Abidjanshow, il aurait eu une grosse fracture de la voûte crânienne et une embourrure cérébrale (ndlr : Fracture du crâne avec enfoncement de la voûte crânienne) qui l’aurait plongé dans un coma de stade 3 avec une hémorragie cérébrale massive. Cela aurait irréversiblement engendré le décès cérébral à 1h du matin. Ces faits sont évoqués par des réanimateurs et neuro-chirurgiens qui se seraient occupés de l’artiste après son accident.

C’est quand même triste d’avoir tout pour être heureux : la gloire, l’argent, le bonheur, et de jouer avec sa vie. Il aurait porté son casque, certes cela aurait rendu moins bien auprès du « Waouh ! » attendu par les fans, mais il aurait pu les contenter encore des années de sa présence, musique, et non pas disparaître subitement. Souvenez-vous toujours, le don de vie se respecte, si vous jouez avec la mort, vous serez toujours perdant un jour ou l’autre ! Il avait été repéré à l’époque avec son tube en hommage à son ami Jonathan décédé dans un accident de moto. La vie reprend toujours un jour ou l’autre ce qu’elle vous a donné, si vous ne la respectez pas. Pour conclure, RIP l’artiste !

Images TV5MONDE Info

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Clip MOTO MOTO :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor