Dispute avec sa compagne

Il se dispute avec sa compagne, passe ses nerfs sur le chaton …et le tue.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

(Photo illustrative)

Dispute avec sa compagne, il passe ses nerfs sur le chaton.. 26 août 2019, dans le Bas-Rhin en Alsace, France. Un père de famille, père de deux enfants, était jugé en comparution immédiate après avoir tué un petit chat de quatre mois que sa compagne avait recueilli. Pris de colère après une discussion concernant une éventuelle infidélité, il s’est vengé sur l’animal, le projetant violemment par deux fois au sol, avant de lui tirer fortement sur la tête et la queue. Le chaton a succombé à ses blessures au fond de la poubelle.

A l’audience, l’homme a tenté de se justifier en évoquant la protection de son enfant.

« Oui, j’ai tué le chat parce qu’il sautait sur la petite. »

Sa compagne a démenti cette explication.

« Il m’a dit : c’est le chat qui a tout pris. Si tu tentes de faire quoi que ce soit avec la police, je t’égorge ! »

Pour ses actes de cruauté envers un animal domestique et menaces de mort réitérées envers sa femme, l’homme a été reconnu coupable de ses actes et a écopé de dix mois de prison ferme avec mandat de dépôt. La SPA s’était constituée partie civile dans cette affaire, il devra verser un euro symbolique à l’association.

Nous pensions que ce type d’individu à sa place dans les DUMBER alive. Comment un être humain peut-il volontairement assassiner un simple chaton, et de la sorte, sans aucune pitié ? Il faut non seulement être un sacré DUMBER, mais doublé d’un illustre écervelé ! 10 ans au placard, cela lui laissera le temps de méditer, et de s’humaniser. RIP le chat.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor