darwin awards 8465132

Manifestation de protestation contre le port du casque obligatoire, sans casque, …il se tue.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

(Image illustrative similaire à la moto présentée dans l’article)

Juillet 2011, New York. Philip A. Contos, 55 ans, est en colère ! Il n’accepte pas, ne supporte pas qu’on l’oblige à porter un casque pour se protéger lorsqu’il conduit sa super Harley Davidson 1983, qlors que certains États d’Amériques l’autorise ! Il décide alors de rejoindre plus de 550 autres bikers, sans casque, afin de protester contre la loi sur le port du casque obligatoire dans cet État de l’Amérique où il vit. A savoir, New York est l’un des 20 États qui obligent les motards à porter un casque.

La course de ce dimanche est organisée par « American Bikers ». Destinée à la base à l’éducation au volant (guidon ?) d’une moto, et plus connue sous le nom de ABATE, c’est un groupe d’amateurs de motos qui veulent ce jour faire pression pour la sensibilisation et la liberté des motards. Ils sponsorisent la course de protestation du port du casque obligatoire depuis 11 ans déjà, chaque week-end du 4 juillet.

La fête est à son comble, les motos rugissent, Philip est jouissif. La puissance des motos et cet attroupement de bikers virils lui font pousser des ailes ! Il fait rugir son moteur plusieurs fois, fait ronronner la bête, mais là, c’est le drame, il part tout droit, et patatras, il va trop vite, queue de poisson, il enfonce trop tard ses freins (ou trop ?), passe par dessus le guidon et heurt violemment sa tête contre le trottoir.

Il est alors au plus vite emmené à l’hôpital universitaire du nord de l’État de Syracuse (New York) où il sera déclaré mort. Fin de l’histoire.

« ABATE est très attristé et toujours choqué par le fait que nous ayons perdu un autre (oui car en fait, ce n’était pas le premier !) motard, et nous lui adressons nos pensées, ainsi que nos prières », a déclaré à ABC News 9 le président de l’association organisatrice, Christinea Rathbun pour se justifier cette ironie.

Le comble, le soldat Jack Keller fut sans appel : « L’expert médical avec qui nous avons parlé a déclaré qu’il aurait sans doute survécu à l’accident s’il avait porté un casque. »

« Les lois sur les casques obligatoires ne font rien pour prévenir les accidents », indique le site Web ABATE of New York . « La décision de porter un casque tout en conduisant une moto devrait appartenir à chaque motard adulte responsable. »

Alors pour cela, nous sommes bien d’accord ! Laissons la sélection naturelle faire son travail et laissons les DUMBER décider de leur mort, et d’assurer le succès de notre pool génétique ! Au passage, il est important de préciser qu’un casque conforme aux normes, homologué, réduit les risques de mortalité dans un accident de plus de 40%… RIP !

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor