force la porte

Angleterre : Elle force la porte de l’autobus en marche et meurt …elle voulait simplement fumer.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

(Photo illustrative d’un bus de la National Express de 2003)

Elle force la porte de l’autobus en marche …et meurt. 17 juin 2003. Sandra, 43 ans, originaire du sud de Glasgow en Angleterre, était une fumeuse comme on en voit rarement. Elle devait aller voir sa famille, mais le trajet en bus de la National Express entre Aberdeen et Londres dure environ douze heures, et …sans autorisation de fumer dans l’autocar. Au fil des kilomètres Sandra devenait de plus en plus désespérée de pouvoir en griller une. C’est un long voyage pour les accros !

Le conducteur s’arrêta à Carlisle, enfin elle pouvait satisfaire son envie ! Mais non, elle n’a pas été autorisée à sortir du véhicule, il fallait déjà repartir, le temps était compté pour la compagnie, il y a des horaires à respecter. Elle s’assit à son siège, devenant de plus en plus agitée et désemparée. Elle avait envie d’une cigarette, elle devait fumer, cela devenait pour elle une obsession !

Les autres passagers ont dit qu’elle devenait de plus en plus anxieuse à mesure que le voyage se poursuivait et c’est alors qu’elle commença à crier qu’elle voulait partir. Cependant, l’autocar se trouvait au moment des faits sur une autoroute, il n’était pas possible de s’arrêter, et il n’y avait pas d’air de repos. Il n’était pas permis non plus de s’arrêter, sauf en cas de « réelle » urgence.

Quelque part entre Shap et Penrith, Sandra s’appuya contre la porte au centre de l’autocar dans le but d’ouvrir un peu celle-ci pour fumer en recrachant la fumée par l’espace entre les deux portes. Malheureusement, les portes se sont ouvertes sous la pression et la force de ses convictions, et notre malheureuse fumeuse passa sous les roues du véhicule ..en marche…

La police a conclu que l’autocar roulait à 96 km/h quand notre fumeuse finit involontairement écrasée sous ses roues. À ce moment-là, le conducteur a fait l’arrêt d’urgence souhaité, mais Sandra n’avait plus besoin de fumer, c’était bien le dernier de ses problèmes ! Contrairement à un condamné à mort, notre DUMBER n’a pas eu droit à sa dernière cigarette.

À la demande de la famille, le nom de la femme a été retiré de tous les journaux, malgré nos recherches nous n’avons pas pu retrouver son identité exacte. Si quelqu’un connaît une raison atténuante pour laquelle cette femme ne devrait pas être considérée comme un avertissement pour les autres, qu’il parle ou se taise à jamais. Dans tous les cas, les panneaux de signalisation dans les trains et les bus citant  » Attention, ne descendez pas d’un bus avant son arrêt complet  » prennent tout leur sens, auquel nous pourrions rajouter,  » , et ce, même si c’est pour s’en griller une ! « 

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor