décrocher son téléphone

Il pense décrocher son téléphone, mais décroche son …arme.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Il pense décrocher son téléphone, mais décroche son …arme. Décembre 1992, Caroline du Nord. Ken Charles Barger avait 47 ans. Pendant l’une de ses traditionnelle sieste, son téléphone portable sonne. Il le prends, décroche, et …meurt. Effectivement, notre DUMBER a tendu la main sur sa table de nuit où se trouvait à côté de son téléphone son arme de défense, un Smith & Wesson 38, autour du quel ses doigts s’enroulèrent avant de ramener l’objet à son oreille sans avoir le temps de dire « Allo ? », il avait déjà décroché. Le coup partit, le cerveaux de Ken s’envola dans la pièce. Pour rappel, chaque Américain de cet Etat a le droit de détenir et porter une arme sur lui.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor