Mains coincées

Mains coincées dans un tronc quand il test sa force, …il se fait dévorer vivant par les loups.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Mains coincées dans un tronc, il se fait dévorer vivant. 540 avant J.-C. Milon est devenu légendaire en raison de sa force extraordinaire. Originaire de la cité de Crotone. Il remporta de nombreux titres lors des Jeux panhelléniques dans les décennies 540 à 510 av. J.-C. dans les épreuves de lutte.

Selon la légende, parvenu à un âge avancé, il traversa l’Italie. Ayant trouvé en chemin un vieux chêne abattu et entrouvert, il entreprit d’achever de le fendre avec ses mains en l’écartant, afin de se prouver qu’il avait encore toute sa force d’antan. Mais l’arbre retrouva son état d’origine, et l’athlète n’ayant pas eu le temps de retirer ses doigts, resta finalement prisonnier de l’arbre, ses mains étant prises comme dans un étau : il ne put se dégager. Immobilisé et incapable de se défendre, il fut dévoré par des loups

Certains pensent qu’il est probablement mort dans l’incendie criminel de sa maison où les principaux chefs du parti pythagoricien étaient alors réunis, lors d’une guerre civile à Crotone, dominée par l’hétairie des Pythagoriciens. Mais nous ne saurons jamais la véritable fin de Milon !

Sa vie et sa mort sont l’objet de nombreuses légendes relatées dans les récits des trois principales biographies antiques de Pythagore, par Diogène Laërce, Porphyre (Vie de Pythagore) et Jamblique (Vie de Pythagore), ainsi que par Plutarque et Justin. Plusieurs œuvres artistiques le représentent dévorés par un lion, plus beau symbole et belle fin que de simple loups des bois !

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor