Selfie interdit

Il fait un selfie interdit devant une source acide, tombe …et disparaît, désagrégé, dissout.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Selfie interdit devant une source acide, …il tombe. 7 juin 2016, Wyoming. Colin Nathaniel Scott, 23 ans, profitait de vacances après la remise des diplômes, son voyage de fin d’études, au parc national de Yellowstone, lorsque la belle source thermale Porkchop Geyser lui a rappelé qu’il fallait toucher …avec les yeux ! Il ne reviendra jamais de sa balade…

Réputé pour sa beauté, il fait parti des attractions phares du pays et attire chaque année énormément de promeneurs. Accompagné de sa petite sœur (Oui oui, voir photo en ligne de la famille aux moment des faits), le jeune homme, émerveillé devant le paysage qui s’offre à lui et curieux d’en voir plus, décide de quitter son groupe et d’aller jeter un coup d’œil par lui-même en franchissant les barrières de sécurité.

Dans cette zone du parc, de minces croûtes minérales qui ressemblent à un sol solide cachent des flaques d’eau bouillantes ! Mais il évita ces pièges invisibles et trouva un coin isolé. Il trouve l’une des sources à son goût et décida s’approcher un peu plus (ndlr : Bassin de Geyser Norris).

Quelques minutes de contemplation plus tard, ayant parcouru 200 mètres et apprécié le décors, Colin reste bouche-bée. Il n’en revient toujours pas d’être aussi près de la nature et de cette magnifique source aux couleurs bleue turquoise. Mais alors qu’il s’apprête à rejoindre sa sœur mise à l’écart (il a au moins eu cette justesse d’esprit !), il décide de faire une photo aux côtés du bassin, et l’accident se produit…

Colin glisse. Il tente de se rattraper, seulement il est déjà trop tard. Le terrain, très friable, l’entraîne vers le lac. Sa petite sœur assiste totalement impuissante à l’horreur de la scène. Là, sous ses yeux, son frère vient de tomber dans le bassin.

Une fois avertis et le lieu de la chute retrouvé grâce aux dires de sa petite sœur (Il avait marché 200 mètres à l’écart de son groupe !), les secours arrivent sur les lieux. Malgré l’extrême instabilité des croûtes formées par les minéraux, ils n’hésitent pas à s’approcher le plus possible. Quand ils arrivèrent à la source le lendemain, l’eau acide avait fini son travail. Il ne restait plus rien, ou presque ! Rapidement, ils comprirent qu’ils ne trouveraient aucun corps, aucun reste. Il ne fut retrouvé, pêché, que le portefeuille et les tongs de Colin.

Le corps, en raison de la chaleur du bassin (ndlr, 100°C < 200°C) et de son taux d’acidité, a été totalement dissous.  » Les sauveteurs ont pu récupérer quelques effets personnels. Il n’y avait rien d’autre à sauver « , a précisé Charissa Reid, la porte-parole du parc. Un nouvel accident qui s’additionna aux autres, déjà survenus dans le parc par le passé. Les secours ont stoppé leurs recherches. Le surintendant du parc, Dan Wenk, a déclaré ce qui était évident:  » Cet événement tragique doit nous rappeler à tous de respecter les règles. Les diplômés du collège ne font pas exception. « 

Cette mésaventure servira telle d’avertissement aux autres visiteurs, afin d’éviter un énième accident mortel ? Nous ne le pensons pas, au vu des nombreux autres cas similaires passés. Sélection naturelle oblige ! Mais triste quand même !

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor