téléphone dans son bain

🛀 Elle joue avec son téléphone dans son bain …et meurt électrocutée.

DARWIN AWARDS

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Chronique d’une électrocution annoncée: La dernière connexion d’une DUMBER

C’était une froide soirée de novembre à Outreau, dans le Pas-de-Calais, où le destin décida de frapper de manière aussi tragique qu’ironique. Une adolescente de 17 ans, fusionnant avec son époque, pensait réinventer le concept du bain relaxant en y intégrant son smartphone, fidèle compagnon des temps modernes. “Pourquoi se contenter de bulles quand on peut avoir des likes ?”, semblait-elle penser.


Un smartphone, une rallonge, et un adieu

Armée d’une rallonge électrique, elle entreprit de transformer son bain en poste de commandement connecté. L’intention était louable, mais la mise en œuvre, désastreuse. Dans un acte d’équilibriste où la gravité eut le dernier mot, son téléphone, tel un messager de mauvais augure, plongea dans l’eau.

Le choc fut instantané, transformant un innocent moment de détente en une tragédie électrique. Les secours, malgré leur prompte intervention, ne purent que constater l’irréparable. L’électricienne consultée par les médias souligna la contribution néfaste du câble en piteux état, ajoutant une couche d’ironie à l’accident.

Cette histoire, oscillant entre modernité et Darwinisme social, nous rappelle cruellement que l’évolution technologique ne saurait pallier le manque de jugement. En mémoire de cette jeune DUMBER, faisons vœu de prudence, car si la technologie nous connecte, elle ne doit pas nous déconnecter… de la réalité et de ses dangers. Puissions-nous apprendre de cette fable des temps numériques, où l’eau et l’électricité, dans un élan de poésie tragique, nous rappellent leurs lois immuables.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Image illustrative

🛀 Elle joue avec son téléphone dans son bain …et meurt électrocutée.

DARWIN AWARDS

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor