en prenant des selfies

🔫 Il se tue en prenant des selfies avec …une arme chargée.

DARWIN AWARDS

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Le Dernier Clic : Un Selfie Fatal

Septembre 2015, à Houston au Texas, se déroule une tragédie qui flirte avec l’absurde, rappelant à tous que la réalité dépasse souvent la fiction, surtout lorsque l’humour noir s’invite à la fête. Deleon Alonso Smith, 19 ans, se prépare pour un grand tournant dans sa vie : son entrée à l’université le lendemain. Mais Deleon n’est pas votre étudiant ordinaire. Sous ses airs de premier de la classe se cache un gangster, du moins dans ses rêves les plus fous. La veille de cette rentrée tant attendue, le destin lui fait un clin d’œil ironique sous la forme d’un revolver trouvé comme par magie. Comme tout bon “gangsta” qui se respecte, il ne peut résister à l’appel de l’acier et ramène l’arme chez lui, prêt à embrasser pleinement son rôle.

Tragédie en Direct : Quand le Destin Appuie sur la Détente

Revêtu de son costume de “bad boy”, Deleon s’admire devant le miroir, brandissant fièrement le pistolet, symbole de puissance virile et de toute-puissance. Dans un moment d’égarement tragiquement comique, il confond la gâchette avec le bouton de son téléphone et appuie dessus, déclenchant un coup fatal. Bien qu’il ait vérifié le chargeur, son inexpérience de “gangsta en herbe” l’empêche de remarquer la balle solitaire prête à partir. La balle le frappe à la gorge, mais la mort n’est pas instantanée, lui laissant un court instant pour mesurer l’étendue de sa folie.

Le cousin de Deleon, complice involontaire de cette découverte fatidique, était présent dans la maison, mais étrangement absent de la scène, laissant Deleon seul dans son dernier acte de bravade. L’équipe ne peut s’empêcher de penser que Deleon savait pertinemment que l’arme était chargée, mais n’avait pas anticipé la facilité déconcertante avec laquelle la tragédie se jouerait. L’idée qu’il ait pu vérifier l’arme et “oublier” cette balle fatale relève de l’impossible, du domaine du “trop stupide pour être vrai”.

 

Personnellement, à la team, on pense qu’il savait que l’arme était chargée, mais ne pensait pas que la détente pouvait être aussi facile, car il faudrait être un aveugle doublé d’un idiot pour ne pas voir la balle en attente en première ligne dans le chargeur. Donc, la thèse selon laquelle il aurait vérifié l’arme ou “oublié” de vérifier est fausse, impossible ! Il voulait que tout y soit ! L’arme, et les balles !

Notre “Dumber” de 19 ans laisse derrière lui deux jeunes enfants et une famille stupéfaite, incapable de digérer l’absurdité de sa fin. Comment expliquer plus tard à ses enfants la disparition de leur père, capturée dans un ultime geste de vanité ? Ce selfie, d’une ironie mortelle, rappelle peut-être l’utilité du guide de prise de selfies en toute sécurité publié par les autorités russes en juillet 2015. Certains, apparemment, ont besoin d’une feuille de route détaillée pour saisir l’ampleur de leurs actions insensées. RIP, Deleon, ton histoire se termine ici, mais ton selfie reste, comme un sombre rappel de la frontière floue entre bravade et folie.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

🔫 Il se tue en prenant des selfies avec …une arme chargée.

DARWIN AWARDS

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor