Alpiniste

Austin Howell, alpiniste en solo libre, meurt faute de présence …de harnais de sécurité.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Alpiniste, il meurt faute de présence …de sécurité. Austin Howell, un alpiniste bien connu, est décédé dimanche 30 juin 2019. Il a été déclaré mort peu de temps après que les sauveteurs l’aient atteint. Grimpeur solo libre, il entama une ascension à Linville Gorge, en Caroline du Nord mais a fait une chute à seulement 6 mètres de la sortie, mais qui lui a toutefois été fatale.

Pour la petite histoire, le solo libre consiste à grimper sans corde ni autre équipement de soutien ! Cette discipline a été rendue célèbre récemment par le film documentaire Free Solo , qui a suivi le légendaire alpiniste Alex Honnold lors de son ascension sans corde d’une formation rocheuse connue sous le nom d’El Capitan dans le parc national de Yosemite, en Californie.

Les services de secours ont été informés de la chute à 11h46 (heure locale) et ont atteint la victime à 13h18. Howell a été déclaré mort vers 13h30. « La victime, Austin Howell, âgée de 31 ans, de Chicago, dans l’Illinois, aurait grimpé librement dans l’une des parties les plus difficiles de la gorge de Linville », a indiqué un communiqué du gouvernement du pays de Burke.

Howell était célèbre dans le monde de l’escalade et dirigeait un podcast et un compte Instagram appelé «The Process», détaillant ce qu’il fallait pour grimper sans corde. Dans son dernier message, il a montré tout le matériel d’escalade dont il avait besoin pour un voyage d’escalade. La photo montrait juste ses chaussures -_- ° °.

«Les détails de l’accident sont inconnus à ce moment-là», lit-on dans la déclaration, mais il semblerait que la prise ait éclaté.

Les parents de Howell ont mis à jour sa page Facebook avec un bref message l’après-midi du 30 juin : « Nous sommes absolument dévastés de dire que notre fils, beau, intelligent et plein d’esprit, Austin Howell, est décédé aujourd’hui. Il était une joie absolue et tout le monde se souviendra de lui comme d’un enseignant, amoureux de la nature et Grimpeur. Il a essayé d’aider tous ceux qu’il rencontrait dans la vie et était toujours confiant dans tout ce qu’il faisait. Je suis fier qu’il ait touché tant de gens depuis qu’il était avec nous. »

Personnellement, il savait ce qu’il faisait, il avait conscience des risques, mais qui plus est, a surement incité, et incitera encore par son histoire et ses vidéos, des personnes à pratiquer ce type d’escalade dont l’erreur ne peut être qu’unique et mortelle. Certains n’ont pas la chance de pouvoir marcher, avoir une vie « normale », quand d’autres préfèrent jouer à la roulette russe avec leur unique vie. Question de choix, question de mentalité, le plus important est que les personnes qui pratiquent cette discipline ne tuent personne, mais seulement elles…

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor