Elle tue son mari

Souffrant d’une pneumonie, sa femme le tue, …en pensant le soigner.

DARWIN AWARDS

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Elle tue son mari …en pensant le soigner. 8 décembre 1864. George Boole, mathématicien et créateur de la logique moderne, fondée sur une structure algébrique et sémantique, que l’on appelle algèbre de Boole en son honneur. Un des ancêtres de l’ère de l’information, Boole n’est peut-être pas un nom familier, mais sans lui, nous n’aurions pas les appareils mobiles, les iPads et les ordinateurs sur lesquels nous comptons pour la communication ou les circuits et commandes électroniques qui soutiennent la vie du 21ème siècle.

Il décède des suites d’une pneumonie. Jusque-là, rien de bien surprenant, nous diriez-vous !

Alors qu’il était déjà souffrant, sa femme, Mary Everest Boole (en), contemporaine et adepte des idées de Samuel Hahnemann, inventeur de l’homéopathie, pensait soigner son mari d’un banal coup de froid en appliquant certains principes homéopathiques : soigner le mal par le mal !

Elle l’aspergea d’eau froide au moyen de plusieurs seaux, pensant bien faire, mais étrangement, elle accentua la maladie et tua son bien-aimé…

Dans ce cas particulier, et parce que très ancien, nous avons accepté, suite au lien qui unissait le DUMBER et sa victime, de les citer dans les DUMBER légendaires, étant donné que… c’est vraiment une mort stupide !

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

(illustration BD en rapport avec l’histoire, le froid, pour l’humour !)

Souffrant d’une pneumonie, sa femme le tue, …en pensant le soigner.

DARWIN AWARDS

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor