Il escalade

Il escalade le clocher d’une ancienne chapelle de plus de 20 mètres devant sa copine …et tombe.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Il escalade un clocher de 20 mètres devant sa copine …et tombe. Vendredi 23 août, dans le Var, France. Un jeune homme de 19 ans circule en voiture avec à son bords une amie. Soudain, il aperçoit la chapelle désaffectée de Fréjus, la chapelle Saint-Joseph. A ce moment là, quoi de plus normal, notre DUMBER à une idée de génie ! Il demande à son amie de l’attendre en bas du bâtiment pendant qu’il va grimper, sous ces yeux, l’édifice.

Fort de sa musculature d’homme accompli et de sa persévérance, c’est 20 mètres qu’il grimpe un à un, fièrement. Petit problème, arrivé presque en haut, il perds la prise et chute pour s’écraser aux pieds de sa bonne amie, la deuxième DUMBER de l’histoire, celle qui l’a laissé faire au lieu de l’en empêcher.

Aussitôt prévenus, les sapeurs-pompiers du Var ont engagé deux ambulances et un véhicule de commandement, soit sept personnes, pour prendre en charge la victime et la jeune femme en état de choc (Tu penses bien !). En vain, hélas : le DUMBER avait déjà rendu l’âme…

Comme la cité l’un des journaux ayant relayé l’histoire, il s’agit du premier accident « dramatique » lié à la pratique de la grimpe urbaine (tiens, un énième nom !) dans l’Est-Var (Oui car il y en a eu plus d’un sur le territoire…). Ce « sport », pratiqué sur la façade de bâtiments, est souvent réalisé hors d’un cadre légal.

Oui, vous avez bien lu, cela fut nommé comme un « sport » par un journal. Mon dieu. A vouloir trop édulcorer les histoires en les faisant passer pour dramatiques et les victime comme des personnes qui n’ont juste pas eu de chance, se trouvaient là au mauvais moment au mauvais endroit, cela en devient n’importe quoi ! Non ! Nous avons les faits, aussi tristes soient-ils : Un jeune homme de 19 ans connaissait les risques et par idiotie et inconscience jumelées commis l’impensable, et le paya de sa vie, point. Fin de l’histoire.

Il n’y a pas de « drame » ou d’ « accident », il n’y a qu’un acte effectué en pleine considération de sa dangerosité et du risque potentiellement mortel. Il a voulu prendre ce dernier, il avait 19 ans, pas 14 ans, il n’était ni fou ni attardé mental, il a payé le prix fort de son jeu mortelle face à la mort. Malheureusement, et comme à chaque fois, un jour ou l’autre, lorsque l’on ne respecte pas le don de vie, c’est toujours la mort qui gagne ! Et ce, même si cela prends parfois des années…

Nous ne saurons jamais si ce jeune Raphaëlois a tenté d’escalader la chapelle Saint-Joseph pour impressionner son amie, ou pour … Pour le plaisir de grimper sur un coup de tête sur le bâtiment en ruine et voir la ville d’en haut pour faire un selfie (?), néanmoins, un DUMBER de plus dont l’histoire servira d’exemple à ne pas reproduire.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor