Il avale

Australie : Un jeune rugbyman avale une limace pour un pari et en meurt …huit ans plus tard.

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Il avale une limace pour un pari et …en meurt, RIP ! Sam Ballard, un jeune rugbyman australien prometteur, est décédé le 8 novembre 2018 après avoir ingéré une limace à l’occasion d’un pari 8 ans plus tôt ! Il avait 28 ans.

En 2010, le jeune homme passait une agréable soirée avec ses amis, qui lui ont alors lancé le pari d’avaler une limace. Bien entendu, comme toute personne normalement constituée, il releva le défi. Quelques jours plus tard, le sportif est emmené d’urgence à l’hôpital. En avalant la limace, Sam a ingéré un parasite présent généralement dans les selles des rats et connu sous le nom d’Angiostrongylus cantonensis.

Pour en savoir plus, l’angiostrongylose est une maladie parasitaire transmise par le nématode Angiostrongylus cantonensis, parasite du rat. L’escargot peut en être un vecteur et la consommation d’escargots crus ou insuffisamment cuits peut transmettre la maladie à l’homme.

Chez l’homme, cette pathologie, retrouvée en Chine et dans le Pacifique, provoque, après une incubation muette qui dure 2 à 3 semaines, une méningite à éosinophiles, méningo-encéphalite et paralysie des nerfs crâniens. L’éosinophilie sanguine est augmentée à 30 %. L’évolution se fait presque toujours vers la guérison sans séquelles en quelques semaines, mais la maladie peut néanmoins entraîner la mort par complications neurologiques dans de rares cas.

Ainsi, Sam a contracté une méningo-encéphalite éosinophile, mais, selon les médecins, la guérison était garantie. Les choses se sont pourtant compliquées et Sam est tombé dans le coma pendant plus d’un an. Lorsqu’il s’est réveillé, il était tétraplégique.

Après huit années de combat, Sam Ballard a succombé. Durant ces derniers mois, l’état de santé du jeune Australien s’était dégradé et celui-ci souffrait de convulsions et d’une mauvaise autorégulation de sa température.

C’est quand même triste de mourir aussi jeune par bêtise humaine…

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor