devant sa copine

⛪️ Il escalade le clocher d’une ancienne chapelle de plus de 20 mètres devant sa copine …et tombe.

DARWIN AWARDS

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

La chute spectaculaire de la sagesse: un grimpeur amateur rencontre son destin

Il escaladait un clocher de 20 mètres devant sa copine… et tomba. Vendredi 23 août, dans le Var, France, un jeune homme de 19 ans se promenait en voiture avec une amie. Lorsqu’il vit la chapelle désaffectée de Fréjus, la chapelle Saint-Joseph (Vidéo), une idée de génie lui traversa l’esprit. Notre DUMBER, animé par une impulsion soudaine, décida de prouver sa bravoure. Il demanda à son amie de l’observer depuis le bas pendant qu’il grimperait l’édifice, transformant ce moment en un spectacle de haute voltige pour une audience d’une seule personne.

Forts de sa musculature d’homme prétendument accompli et de sa persévérance, il entreprit l’ascension des 20 mètres, un à un, avec une fierté démesurée. Malheureusement, son exploit se transforma rapidement en tragédie lorsque, arrivé presque au sommet, il perdit prise et chuta, pour finir sa course aux pieds de sa compagne, stupéfaite, devenant ainsi la deuxième DUMBER de cette fable moderne. Elle avait laissé faire au lieu de l’arrêter, participant ainsi à ce qui deviendrait une leçon macabre sur les dangers de l’hubris et de l’impulsivité.

Les sapeurs-pompiers du Var furent rapidement sur les lieux, mobilisant deux ambulances et un véhicule de commandement, avec sept personnes à bord, pour prendre en charge les deux protagonistes de cette histoire. Pour le jeune homme, c’était en vain; il avait déjà quitté ce monde, laissant derrière lui une série de questions sans réponse et une amie en état de choc.

L’ironie mortelle de la grimpe urbaine: un « sport » à risque

Ce tragique événement fut rapporté comme le premier accident “dramatique” lié à la grimpe urbaine dans l’Est-Var, un terme qui semble bien trop élégant pour décrire une telle imprudence. Cette pratique, souvent hors cadre légal, sur les façades des bâtiments, a été nommée “sport” par certains médias, une euphémisation qui frise le ridicule. En tentant d’adoucir les récits en les rendant dramatiques, et en dépeignant les victimes comme de simples personnes au mauvais endroit au mauvais moment, on frôle l’absurde.

Non, arrêtons de tourner autour du pot. Les faits sont là, aussi sombres soient-ils: un jeune homme de 19 ans, conscient des risques, a succombé à sa propre folie et à son inconscience. Il n’y a pas de “drame” ici, seulement une décision prise en pleine connaissance de sa dangerosité et de son potentiel mortel. Il a choisi de défier la mort, et la mort, comme toujours, a eu le dernier mot. C’est une réalité cruelle mais inévitable: le mépris de la vie mène invariablement à la mort.

L’épilogue tragique d’un selfie mortel: réflexions sur la quête de gloire

La question demeure: ce jeune homme a-t-il tenté cette ascension périlleuse pour impressionner son amie ou simplement pour le frisson de l’aventure, espérant capturer un selfie au sommet? Nous ne le saurons jamais. Ce qui est certain, c’est qu’il rejoint les rangs des DUMBERS dont les histoires servent d’avertissement sévère contre la reproduction de telles imprudences.

En conclusion, cette fable moderne nous rappelle avec une ironie noire que l’excès de confiance et la recherche de l’adulation peuvent avoir des conséquences fatales. Dans un monde obsédé par l’image et le spectacle, il est crucial de se rappeler les risques associés à la quête incessante de reconnaissance et de sensations fortes. Cette histoire, aussi tragique soit-elle, sert de rappel sombre et nécessaire: les lois de la gravité sont impitoyables, et aucun niveau de bravade ou de musculature ne peut les défier. Au final, la mort, avec son sens aigu de l’ironie, semble toujours avoir le dernier mot

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

⛪️ Il escalade le clocher d’une ancienne chapelle de plus de 20 mètres devant sa copine …et tombe.

DARWIN AWARDS

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor