pour faire une vidéo Snapchat

🪂 Singapour : Il saute une rambarde pour faire une vidéo Snapchat mais …finit 4 étages plus bas.

DARWIN AWARDS

 Monseigneur DUMBER
Monseigneur DUMBER

Prête à la paroisse de DUMBER.land

Sponsor

Le saut de la foi : quand Snapchat devient fatal
Dans la nuit du 24 février 2017 à Singapour, Jonathan Chow, un adolescent casse-cou amoureux des cascades complexes et des « actes extrêmes », a choisi de pousser l’audace à son paroxysme, selon les révélations d’une enquête le 27 juillet 2017.

Jonathan a tenté le tout pour le tout en sautant avec un cri de joie depuis le nouveau pont de liaison entre Orchard Central et Orchard Gateway, visant à atterrir sur un rebord qui, tragiquement, s’est effondré sous son poids. Cette chute lui fut fatale.

L’enquête a dévoilé que le jeune homme de 17 ans avait été emmené d’urgence à l’hôpital Tan Tock Seng avec un « pouls faible », mais a succombé à ses multiples blessures, y compris une fracture du crâne et des côtes, un saignement au cerveau, une rupture du diaphragme, du foie, des reins, des poumons, et diverses lacérations.

Sa chute spectaculaire a été immortalisée par son amie Ruth via Snapchat, cette application éphémère qui efface les messages après 24 heures, éliminant ainsi toute preuve vidéo avant que la police puisse intervenir. Heureusement, le système de vidéosurveillance du centre commercial a capturé les derniers moments de Jonathan.

Au début, Ruth a tenté de brouiller les pistes en affirmant à la police et à la mère de Chow qu’il avait simplement tenté de récupérer son téléphone. Mais les images de surveillance ont révélé une autre histoire, montrant Jonathan et Ruth en pleine discussion avant le saut fatal.

Le saut de Jonathan a été précédé d’une chute libre d’environ 18 mètres, atterrissant sous les yeux ébahis des visiteurs du centre commercial.

Quand le désir d’impressionner prend le dessus
Ruth a finalement avoué que l’idée de sauter avait été envisagée par les deux, mais la peur l’avait retenue. Jonathan, lui, avait décidé de passer à l’acte, demandant à Ruth de capturer ce moment pour Snapchat. Les deux, qui s’étaient rencontrés sur Instagram, avaient déjà partagé des aventures, sautant d’un bâtiment de deux étages pour le frisson.

Les avertissements d’un enquêteur : une leçon à tirer
L’enquêteur d’État Marvin Bay a souligné que le pont était conforme aux normes de sécurité, mais a regretté que Jonathan n’ait pu anticiper la fragilité du rebord. Sa mort tragique est devenue un avertissement pour ceux tentés par des exploits dangereux dans des lieux publics.

Suite à cet incident, un mémorial a été érigé pour décourager de telles tentatives à l’avenir, un rappel visuel de la fine ligne entre audace et imprudence.

> Attention, ces images peuvent choquer

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cette histoire pour sensibiliser le plus de monde possible, ou pour en débattre !

🪂 Singapour : Il saute une rambarde pour faire une vidéo Snapchat mais …finit 4 étages plus bas.

DARWIN AWARDS

PARTAGER CETTE ARTICLE

Sponsor